<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>

<sect1 id="whatis">

<title>Qu'est-ce que SquashFS</title>

<sect2 id="intro">

<title>Introduction</title>

<para>

Lors de la création de systèmes Linux de petite taille et embarqués, 
chaque octet du périphérique de stockage (disquette, disque à mémoire 
flash, etc.) est très important, ainsi la compression est utilisée 
partout où elle est possible. En outre, des systèmes de fichiers 
compressés sont fréquemment nécessaires pour l'archivage. Pour les très 
grosses archives publiques, ainsi que pour les archives sur support 
personnel, elle est essentielle.

</para>

<para>

Avec SquashFS, on passe à un niveau supérieur. C'est un système de 
fichier en lecture seule qui permet de compresser l'intégralité d'un 
système de fichiers ou un répertoire unique, les écrire sur d'autres 
périphériques/partitions ou vers des fichiers ordinaires, pour ensuite 
les monter directement (si c'est un périphérique) ou en utilisant un 
dispositif en local (s'il s'agit d'un fichier). Par sa conception 
compacte et modulaire, le système SquashFS n'est que pur bonheur. Pour 
l'archivage, SquashFS offre une souplesse et des performances beaucoup 
plus grandes qu'une archive .tar.gz.

</para>

<para>

SquashFS est distribuée comme correctif applicable sur le noyau source de 
Linux (qui active dans le support de SquashFS dans le noyau), et l'outil 
<command>mksquashfs</command>, qui crée un système de fichiers compressé 
(dans un fichier ou un périphérique d’entrée-sortie par blocs).

</para>

<para>

La dernière version de SquashFS est la 2.x, la première étant la 1.x. Ce 
document décrit les deux versions avec des notes données propres à l'une 
ou l'autre. Par exemple, s’il y a des caractéristiques ou paramètres 
différents entre ces versions, ce sera écrit de cette façon&nbsp;: 
<emphasis>nouvelle valeur (2.x) ou ancienne valeur (1.x)</emphasis>

</para>

</sect2>

<sect2 id="overview">

<title>Aperçu de SquashFS</title>

<itemizedlist>

<listitem><para>

Données, nœuds d'index et répertoires compressés

</para></listitem>

<listitem><para>

SquashFS enregistre tous les uid/gids (32 bits), et l'heure de création 
de fichier

</para></listitem>

<listitem><para>

Fichiers jusqu’à 2^32 octets supportés; les systèmes de fichiers peuvent 
aller jusqu’à 2^32 octets

</para></listitem>

<listitem><para>

Nœuds d'index et répertoires de données hautement compressés, et 
groupés par multiplets; chaque nœud d'index compressé fait en moyenne 8 
octets de long (la longueur exacte varie selon le type de fichier, 
c'est-à-dire que les nœuds d’index de fichier courant, de répertoire, de 
lien symbolique ainsi que les nœuds des unités d’entrée-sortie de 
caractères ou par blocs ont des tailles différentes)

</para></listitem>

<listitem><para>

SquashFS peut utiliser des blocs dont la taille va jusqu'à 32 Kb (1.x) 
et 64 Kb (2.x), ce qui garantit un meilleur rapport de compression 
qu'avec un bloc normal de 4 Kb

</para></listitem>

<listitem><para>

SquashFS 2.x introduit le concept de <emphasis>blocs de 
fragments</emphasis>&nbsp;: la capacité à joindre/regrouper de multiples 
fichiers plus petits que la taille d'un bloc dans un seul bloc, ce qui 
améliore les taux de compression d'archivage

</para></listitem>

<listitem><para>

Les fichiers dupliqués sont détectés et supprimés

</para></listitem>

<listitem><para>

Les architectures big endian et little endian [gros-boutiens et 
petits-boutiens] sont supportées toutes les deux; SquashFS peut monter 
des systèmes de fichiers crées sur des machines ayant un ordre d'octets 
différents

</para></listitem>

</itemizedlist>

</sect2>

<sect2 id="makingclear">

<title>Mettons cela au clair</title>

<para>

Assurons-nous maintenant que vous comprendrez plus facilement tout ce 
qui sera abordé ici. La procédure de base pour faire marcher SquashFS 
est la suivante&nbsp;:

</para>

<orderedlist>

<listitem><para>

Application du correctif et recompilation du noyau Linux cible pour activer 
le support de SquashFS

</para></listitem>

<listitem><para>

Compilation de l'outil <command>mksquashfs</command>

</para></listitem>

<listitem><para>

Création d’un système de fichier compressé avec 
<command>mksquashfs</command>

</para></listitem>

<listitem><para>

Essai&nbsp;: montage d'un système de fichiers compressé à un emplacement 
temporaire

</para></listitem>

<listitem><para>

Modification du fichier <filename>/etc/fstab</filename> ou des scripts 
de démarrage de votre système Linux cible pour monter le nouveau système 
de fichiers compressé quand ce sera nécessaire

</para></listitem>

</orderedlist>

</sect2>

</sect1>
Heberge par Ikoula